Pour vous guider dans vos propositions

Enjeu 1 « un réseau complet et cohérent »

Mots Clefs : espèces mobiles, outremer, écosystèmes du large, outils de protection forte : zones de protection fortes (ZPF), zones de conservation halieutiques (ZCH), arrêté de protection des habitats naturels (APHN), etc., acquisition de connaissances, cadre réglementaire, développement de méthodologie, connectivité, articulation et cohérence des outils de protection, connexion eaux du large et eaux côtière, boite à outils.

Exemples de problématiques :

  • Comment consolider sur les façades métropolitaines et en outremer le réseau d'AMP, en particulier sa cohérence et sa complétude, en s’appuyant notamment sur des zones de protection forte connectées et articulées avec les autres outils ?
  • Comment mieux protéger les espèces très mobiles ?

Enjeu 2 « un réseau de qualité grâce à une gestion efficace et efficiente »

Mots Clefs : plan de gestion de seconde génération (cahier technique 88), tableaux de bord, indicateurs, financements, business plan, partage des enjeux, gouvernance, dynamique intersites et de réseau, accompagnement individuel, relais dans les territoires, système de pair à pair, priorisation des mesures, acquisition de connaissance, recherche et développement, centre de ressources, développement d’outils et méthodes, mutualisation des moyens. 

Exemples de problématiques : 

  • Comment faciliter le lien entre les AMP et mettre en place, au sein du réseau, des dynamiques inter-sites à échelle adaptée à la prise en considération des enjeux marins et à la mise en place de mesures ajustées ?
  • Comment améliorer et accompagner le partage et l’appropriation des nouveaux outils en lien avec la qualité de la gestion (guide méthodologique sur l’élaboration de plans de gestion CT88, démarche tableaux de bord et indicateurs, priorisation des enjeux) ?

Enjeu 3 « un réseau contribuant à des usages durables »

Mots Clefs : impacts cumulés, reconversions, diagnostic territoriaux, carte des vocations de 2de génération, services écosystémiques, concertation, acquisition de connaissance, recours aux sciences humaines et sociales (SHS), dispositifs de limitation de l’impact des usages, structuration et disponibilité des données sur les usages et les pressions exercées, cartographie, planification de l’espace maritime, pressions chroniques (polluants, micro plastiques..), suivi pérenne des activités/ usages, zones de conservation halieutique, démarches de certification et label, échanges de bonnes pratiques, patrimoine culturel, éviter-réduire-compenser (ERC), référentiels technico-économique.

Exemples de problématiques :

  • Comment encourager les conversions vers des pratiques et techniques moins impactantes ; quels sont les retours d'expériences qui mériteraient d’être partagés sur des bénéfices réciproques en la matière ?
  • Quels outils et approches innovants mobiliser pour accompagner la concertation et le partage des enjeux entre les acteurs aux différentes échelles (diagnostic territoriaux, carte des vocations 2de génération..) ?

Enjeu 4 « un réseau intégré dans les politiques et les territoires »

Mots Clefs : document stratégique de façade (DSF), document stratégique de bassin maritime (DSBM), volet maritime des schémas de cohérence territoriale (SCoT), économie bleue, schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux (SDAGE), commission locale de l'eau (CLE), aménagement des territoires, Territoire engagé pour la nature (TEN) et autres dispositifs d’engagement, gouvernance terre-mer, agence régionale de la biodiversité (ARB), politiques sectorielles, stratégie d’acquisition foncière, financement par les autres politiques, outils innovants de partage et de représentation des enjeux AMP, stratégie régionale pour la biodiversité (SRB), prospective, outils de planification et de gestion régionaux, instances régionales décisionnelles (biodiversité/AMP, eau, aménagement), nouveaux espaces périphériques de dialogue et de concertation, rôle des comité régional de la biodiversité (CRB), convention territoriale d’exercice concertée, développement de projets de recherche en SHS.

Exemples de problématiques :

  • Comment renforcer la prise en compte des enjeux des AMP dans les politiques maritimes environnementales et économiques, aux échelles nationales et territoriales ?
  • Dans quelle mesure le dispositif de gouvernance de l'AMP est-il un frein ou un levier pour la prise en compte des enjeux de l'AMP dans les politiques territoriales sectorielles ?

Enjeu 5 « un réseau mobilisateur et engageant »

Mots Clefs : éducation à l’environnement et au développement durable, sensibilisation, TEN et autres dispositifs d’engagement : entreprise engagée pour la nature (EEN), partenaire engagé pour la nature (PEN), territoire maritime et littoral à valeur d'expérience (TMLVE), etc., évènements 2020, participation citoyenne, aires marines éducatives, services écosystémiques, valorisation des engagements, connexion aux territoires/collectivités, acceptation sociale et politiques de conservation, notoriété et reconnaissance des AMP, partenariats gagnant-gagnant, éducation nationale, stratégie de mobilisation par type d’acteurs, formats d’engagement, diversité des rapports Homme-Nature.

Exemples de problématiques :

  • Pourquoi et à quelles conditions impliquer les citoyens dans la réalisation des actions de l’AMP, sous quelle forme exprimer et récompenser cet engagement ?
  • Quelle place donner aux acteurs pour des initiatives locales indépendantes en matière de protection du milieu marin « par délégation » des gestionnaires ?
  • Comment développer des modalités de travail locales plus engageantes et plus valorisantes pour les filières professionnelles, afin de sensibiliser et de diffuser les pratiques et techniques moins impactantes ?
  • Faut-il faire de l’éducation des citoyens, ce dès le plus jeune âge, un objectif à part entière des AMP ?