Un forum national des aires protégées le 25 octobre 2019 à Biarritz dans le prolongement du colloque national des aires marines protégées

Contenu
Texte

Emmanuelle Wargon, secrétaire d'état auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire capitalise sur le colloque national des aires marines protégées organisée par l’ Agence française pour la biodiversité et l’UICN pour le compte du MTES. Elle a annoncé au congrès de Réserves naturelles de France qui s’est tenu du 5 au 8 juin la tenue d’un forum national des aires protégées le vendredi 25 octobre à Biarritz dans la continuité du colloque des AMP. L’objectif de ce forum qui se tiendra sur une journée également au casino municipal de Biarritz est de construire une nouvelle stratégie nationale de création et de gestion des aires protégées marines et terrestres. Ce forum pourra ainsi bénéficier des travaux conduits durant les deux jours précédents sur la stratégie nationale des AMP.

Le colloque national des AMP et ce Forum national dédié aux aires protégées qu’elles soient marines ou terrestres s’inscrivent dans une montée en puissance des actions du gouvernement en matière de protection d’espaces naturels en France suite au rapport de l’IPBES sur l’état de la biodiversité le 6 mai 2019 et l'annonce par le président de la République de l'extension des aires marines et terrestres protégées afin de préserver la biodiversité et la destruction des sols. Le président a ainsi annoncé porter à 30% la part des aires marines et terrestres protégées, dont un tiers d’aires protégées en pleine naturalité d’ici 2022. Le plan gouvernemental prévoit notamment d’augmenter de manière significative la surface des zones marines protégées dans les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF). Il s’agirait précisément d’étendre ces zones de 550.000 km², soit environ la surface de la France métropolitaine. Une aire marine protégée doit en conséquence voir le jour dans la zone économique exclusive de Saint-Paul et Amsterdam (sud de l’océan Indien). Le Parc naturel marin des Glorieuses, qui dépend de l'AFB, deviendra par ailleurs une réserve naturelle nationale, ce qui conférerait à la zone une protection accrue. La question du renforcement de la protection du milieu, en particulier par la mise en place de zones de protection renforcée au sein des AMP, s’appuyant sur des outils règlementaires tels que les réserves naturelles constituera selon toutes attentes un des thèmes forts du prochain colloque des AMP.

Lien vers le communiqué de presse du MTES :
https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/strategie-nationale-creation-et-gestion-des-aires-protegees-francois-rugy-et-emmanuelle-wargon