4ème colloque national des aires marines protégées de Biarritz : appel à contributions

Contenu
Texte

Cette 4ème édition, organisée par l’Agence française pour la biodiversité (AFB) en partenariat avec le Comité français de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), se tiendra au Palais du Casino de Biarritz, du 22 au 24 octobre 2019. L’élaboration d’une nouvelle stratégie nationale des aires marines protégées (AMP) sera au cœur de ce colloque.

Cette stratégie sera annoncée par le ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES), en juin 2020, au Congrès mondial de la nature, organisé à Marseille, par l’UICN-International.

L’ensemble des acteurs de la mer sont invités à proposer leurs contributions à l’écriture de la stratégie des aires marines protégées pour la décennie à venir.

Ces contributions s’attacheront à partager les retours d’expérience en questionnant les conditions de réussite et en fournissant des réponses inspirantes. Ces réponses devront être relatives au cadre opérationnel pour les 5 enjeux de la future stratégie des AMP et son réseau :

  1. un réseau complet et cohérent
  2. un réseau de qualité grâce à une gestion efficace et efficiente
  3. un réseau contribuant à des usages durables
  4. un réseau intégré dans les politiques et les territoires
  5. un réseau mobilisateur et engageant

L’appel à contribution au 4ème colloque des aires marines protégées est ouvert jusqu’au 10 septembre. Pour en savoir plus sur cet appel et sur les modalités : rendez-vous sur la page d’appel à contribution.

NB: il est possible de proposer plusieurs contributions. Pour cela, il faut saisir une nouvelle fois le formulaire.

Contexte

Conformément aux engagements pris à la suite du Comité interministériel de la mer et en application du plan biodiversité, le ministère de la Transition écologique et solidaire a engagé la révision de la stratégie nationale sur les aires marines protégées (SCGAMP) 2012-2020. Une nouvelle stratégie sera adoptée pour la période 2020-2030 et concernera les eaux françaises, métropolitaines et ultra-marines. Elle sera dessinée par l’État, les collectivités, les acteurs maritimes et les acteurs de la protection du milieu marin, en particulier lors du 4ème Colloque national des AMP.